elevage lyamani
cheval de missour - vices des ecuries
 

Page d'accueil
الخيل العربي
missour
tout sur cheval
=> alimentation du cheval
=> age du cheval
=> box du cheval
=> castration du cheval
=> colique du cheval
=> dents du cheval
=> evaluer le pois
=> expression du cheval
=> frius et légumes
=> fourbure
=> ferrer
=> bonne santè
=> vermifugation
=> calcul de ration
=> robes
=> gestation
=> celebres
=> intramusculaire
=> vices des ecuries
=> mashs
élevage lyamani
Forum
Galerie
sondages
album photos
telecharger
journaux
musique
cinema
Ttv en line
radio
Adresses utiles
cuisne
Horoscope
meteo
chat
jeux
Contact
Livre d'or

terme de " vice d'écurie " ou plus couramment appelé " tic " s'applique à l'ensemble des mauvais comportements d'un cheval dans son écurie.

Il s'agit d'habitudes qui peuvent nuire à sa santé.

Les trois principales, qui sont les plus ennuyeuses, sont : Le tic de l'ours, le tic aérophagique et le tic du manège.

Les chevaux sont des individus, comme nous, et les mêmes conditions de vie ne conviennent pas à tous.

La cause principale de presque tous les vices est le stress, qui rend l'animal malheureux, agité ou mal à l'aise.

Un cheval qui bénéficie de suffisamment de confort et de calme a peu de chances d'être malheureux, c'est en effet à cela que se résument la plupart des vices d'écurie.

LE TIC DU MANEGE : Le cheval qui en souffre ne cesse de tourner en rond dans son box, il a souvent l'air hébété comme un somnambule.

LE TIC AEROPHAGIQUE : Le cheval saisit une protubérance entre ses dents, le haut de la porte de son écurie par exemple. Il crée un vide dans sa gorge en tendant les muscles, puis il les relâche brusquement et avale l'air d'un seul coup en poussant un grognement. La dyspepsie génère cette mauvaise habitude. Une alimentation mieux équilibrée y met généralement fin. Il vaut mieux prévenir l'apparition de ce vice, car la guérison d'un cheval aérophagique invétéré est très difficile.

LE TIC DE L'OURS : Le cheval passe la tête par la demi-porte de l'écurie et se balance d'une jambe antérieure sur l'autre. Il balance la tête dans le même mouvement. Les chevaux claustrophobes et les chevaux actifs, sont les plus sujets à ce type de vice. On peut faire cesser le tic de l'ours, mais rarement le soigner, sauf en tout début en fixant une grille à la porte. Il y a aussi l'astuce de deux bouteilles en plastique remplies d'eau ou deux pneus suspendus dans l'embrasure de la porte peuvent empêcher le cheval de succomber au tic du balancement.

LES BOUSCULEURS : Rentrer ou sortir du box en bousculant tout résulte d'une mauvaise éducation ou d'une appréhension. S'il est craintif, contenez-le avec douceur par de brefs à-coups répétés sur la longe du licol. S'il est simplement mal élevé, donnez-lui un coup de cravache appuyé sur le poitrail.

LES FRAPPEURS : Certains chevaux frappent la porte de leur box des antérieurs avec bruyante régularité. Botter le mur est généralement une réaction contre la frustration. Les chevaux frappent ou bottent pour réclamer attention, liberté, nourriture, compagnie ou de l'activité. Le cheval frustré par son emprisonnement au box va chercher à tuer le temps en rongeant le bois....

LES MORDILLEURS : La manie de pincer, de mordiller est due à un mauvais caractère, à la nervosité ou à l'impatience ou à une mauvaise habitude de réclamer.

251530 visiteurs
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
C est grace au jeunnes que l elvage des chevauux de race arabe-barbe a repris dans la ville de missour